♣ Rêverie ♣


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nyû Hakanai
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 23
† Club : Children's
† Age Du Perso' : 16
Date d'inscription : 25/02/2009

Feuille de personnage
Neko's/Maître:
Chambre/Logement: Tu veux me rendre visite ? *v*
† Relations:

MessageSujet: Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]   Ven 27 Fév - 22:16

    Il était tard le soir, je me tournais et me retournais dans mon pauvre lit souffrant qui n'arrêtait pas de grincer. Je soupirai. C'était ma première nuit ici, mon arrivée c'était bien passé, et les lieux me plaisent déjà beaucoup. Malheureusement, le fait de savoir que je commence officiellement ma première journée de cours demain, me fait des nœuds à l'estomac. Non pas que j'apréhendais ce jour, j'étais juste impatience et excité, et bon, un peu inquiète, car j'espérais me faire beaucoup d'amis. Bref, je me dégageais de ma couettes, d'ailleurs il faisait chaud, c'était pour ça que je n'avais pas mis de pyjama, et je trouvais ça assez inconfortable, je dormais en shorty et débardeur. Je pris mon livre posé sur ma table de chevet à cotés de moi, pris mon portable, et essaya de lire avec le peu de lumière dont je disposais, car évidement, je ne pouvais me permettre d'allumer ma lampe au risque de déranger ma camarade de chambre. Je me levai doucement, car je voulais absolument terminer mon livre. C'était une histoire à l'eau de rose et dramatique, un peu du genre Roméo et Juliette. Ce livre, je l'avais lus des dizaines et des dizaines de fois, je connaissais toutes les réplique par cœur, mais j'adorais tellement ce livre que je ne pouvais m'empêcherai de le lire encore et encore. Je regardai l'heure, il était une heure du matin, je me passai une main sur le visage, et en me regardant. De toute façon à cette heure-ci il n'y aurait personne, et dans ce noir, je ferais tout un boucan pour retrouver mes vêtements, car oui je ne les avais pas encore rangée dans l'armoire. Je me décidai à enfiler finalement un long gilet qui trainait sur la chaise, mon livre dans la main, Je me demandai où se trouvait la salle de repos, J'enfilai sans bruit mes ballerines avant de sortir doucement de la chambre.
    Je marchais dans le pensionnat tout en suivant les flèches et les panneaux, lorsque je vis enfin un panneaux accrochée sur une porte indiquant: salle de détente.

    Lorsque je fus entrée, je regardai autour de moi, c'était, calme et vide, j'allumai la lumière, la pièce était jolie, il y avait une télévision, un canapé, des poufs, une bibliothèques et beaucoup d'autres distractions. Je me dirigeai vers le canapé, m'y assis en croisant mes jambes sous moi, et commençai à lire mon livre, toute secouée et émue, même si je savais pertinemment ce qui allait se passer. Je lisais lorsque la porte grinça. Je ne m'attendais pas à voir quelqu'un à cette heure-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Tasaka
.:. Président du cercle d'Hôtes .:.
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 26
† Age Du Perso' : 16 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pas pour l'instant
Chambre/Logement: Chambre n°2
† Relations:

MessageSujet: Re: Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]   Ven 27 Fév - 22:47

Vingt-trois heures...
Isaac détestait ça. Il n'était pourtant pas du genre à avoir des insomnies mais là...Impossible de fermer l'oeil. Après une heure de combat acharné pendant laquelle il se tourna d'un côté puis de l'autre et enfin de l'autre côté pour finir par se décider de se mettre sur le dos. Le jeune homme aux cheveux d'or n'était pas du genre à abandonner facilement en faites et même s'il savait que c'était un combat perdu d'avance, il ne pouvait pas s'empêcher d'essayer.
Pourtant le jeune homme avait eu une journée fatiguante où il avait travaillé comme un forcené. Bon okey, c'était éxagéré, il avait juste eu une journée normale mais bon, cette journée normale avait été assez longue pour que, normalement, il soit complètement crevé ce soir-ci.
Rien à faire, Morphée se bornait à ne pas prendre Isaac dans ses bras...

Celui-ci, borné comme pas possible, resta encore une heure de plus à lutter contre le sommeil, et toc !
Cela ne changea strictement rien. Finalement, il décida de s'avouer vaincu et c'est tel un zombie qu'il se dirigea vers une salle au hasard, en ayant tout de même eu le soin d'enfiler une tenue décente avant, ce n'était pas pour rien qu'il était Bishônen après tout...
Isaac se balada donc dans les couloirs du pensionnat à une heure du matin habillé d'un jean simple et d'un beau tee-shirt à manches longues bleues avec des écritures stylisés blanches.
On ne sait jamais que notre petit ange adoré trouve l'amour de sa vie ce soir-ci, ou tout simplement qu'il rencontre quelqu'un.

Il errait tout simplement, ne sachant vraiment où il allait et songeant au passé... Il pensait aussi à Akihiro qui lui manquait terriblement...Puis sans qu'il ne s'en rendit vraiment compte, il était arrivé devant la salle de détente. Il poussa donc la porte ne s'attendant pas franchement à voir quelqu'un et penseant que si la lumière était allumée c'était qu'on avait tout simplement oublié de l'éteindre...
L'homme aux boucles d'oreilles en forme de croix en or, fut surpris lorsqu'il vit une jeune fille en légère, très légère tenue assise sur un canapé en lisant un livre, qui d'après la couverture semblait être un de ces romans à l'eau de rose qui tenait le jeune homme en horreur à cause de leurs mièvreries insupportables. Bien qu'il soit comme les princes charmant de ces romans, du moins, la plupart du temps...

Isaac fit son sourire spécial gentleman et observa la jeune fille qui semblait avoir un look assez...Particulier.
En effet, elle portait ce qui semblait être un shorty avec un débardeur et un grand gilet ainsi que des ballerines. C'était peu courant de voir une jeune fille dans un tel accoutrement à une heure du matin dans une salle de détente. Ce qui ne déstabilisa pourtant pas autant Isaac, entraîné à être un parfait gentleman en toutes circonstances.
Il parla ensuite d'une voix polie, comme d'habitude, assurée, douce et pourtant si masculine :


-" Bonsoir Mademoiselle. "

C'était tout. Le jeune homme au physique de mannequin se dirigea ensuite vers le coin bibliothèque puisqu'il n'avait rien prit pour se distraire et commença à chercher un livre potable. Il tomba sur des livres plus ou moins suspects puis finit par arrêter son choix sur une pièce de théâtre. Plus exactement un drâme de Victor Hugo, un célère poète, romancier et dramaturge français. Cette pièce portait le nom de Ruy Blas et semblait intéressante surtout qu'elle était en français ce qui pouvait permettre au jeune métisse de se replonger dans ses origines françaises et ce qui lui ferait le plus grand bien dans cet univers où le japonais dominait.
Il revint près de la jeune fille et lui demanda :


-" Je peux ? "

Lorsqu'elle sembla acquieser, il s'assit à sa droite et croisant également ses longues et fines jambes, il commença à revenir non sans délices dans ses origines...

_________________
"Un gentleman chassant le renard, c'est de l'infréquentable poursuivant de l'immangeable." Oscar Wilde

Benjiro Yurizan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyû Hakanai
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 23
† Club : Children's
† Age Du Perso' : 16
Date d'inscription : 25/02/2009

Feuille de personnage
Neko's/Maître:
Chambre/Logement: Tu veux me rendre visite ? *v*
† Relations:

MessageSujet: Re: Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]   Dim 12 Avr - 13:49

    J’étais plongée, fascinée par ce bouquin, dont je connaissais toutes les répliques par cœur. Parfois je murmurais une phrase ou une autre, souriais ou soupirais.
    La porte s’ouvrit, je sursauta légèrement, je ne m’attendais pas à ce qu’une autre personne puisse venir ici à cet heure-ci, d’ailleurs si je m’y étais attendue j’aurais mis une autre tenue un peu plus décente mais, tant pis, ce qui est fait est fait, et ce n’est pas moi qui dirai le contraire, vu que j’accumule maladresse sur maladresse.
    La personne qui entra était un jeune homme, qui ne semblait guère plus âgé que moi. Il avait de longs cheveux blonds et avait des allures de mannequin. Je le regardais, lui sourit, tandis que celui-ci me saluait poliment. Avec un large sourire je lui répondit à mon tour, un peu moins formelle, car je ne l’étais pas.

    - Salut !

    Le jeune homme se détourna à cet instant se dirigeant vers la bibliothèque de la salle, tandis que je replongeais dans mon livre. Mais malheureusement, impossible de se concentrer. Ouverte d’esprit j’ai toujours aimée faire de nouvelle rencontre, et ne manquais jamais une occasion pour parler, parler et parler.
    Je gardais le livre à la hauteur de mon visage, mais ne pouvait m’empêcher de jeter des coups d’œil dans la direction de l’inconnu. Un comportement parfaitement puéril, digne de moi, comme les enfants tout timides qui espionnent avec des moyens… tout sauf discrets.
    Bref, ayant choisis son livre, le jeune homme s’approcha, me demandant la permission de s’assoir, j’acquiesça bien sur, et il s’assit, en lisant le bouquin qu’il avait choisis.
    Il semblait très intéressant, ma curiosité l’emportait. Je me demandais quel livre tenait-il entre ses mains, et lisait avec tant d’intérêt. Me penchant légèrement, je vis la première de couverture, il s’agit d’un drame de Victor Hugo, Ruy Blas.
    Victor Hugo… Ah mais oui, ce célèbre écrivain français, j’appréciais beaucoup ses livres, mais néanmoins ne connaissait pas celui qu’était entrain de lire mon voisin.
    Je ne voulais pas le déranger, mais l’envie de parler me démangeait. Je tournais la langue à l’intérieur de ma bouche, me forçant à me terre et essayant de me concentrer sur mon livre à moi.

    Au bout de quelques minutes je poussai un soupire, renonçant à me taire, vu que la nature ne m’en avait pas fait grâce, du silence. Tant pis, de toute façon, si je l’ennuyais, on était en pleine nuit, il n’aurait qu’à s’inventer une excuse dans le genre : je suis fatigué, je vais me coucher.
    Posant mon livre, je le regardais et finis par dire :

    - Je connais mon livre par cœur et… je m’appelle Nyû.


    Rien à voir, absolument rien. Où est le rapport entre les deux ? Allez savoir. Mais c’était juste histoire d’engager la conversation et le jeune homme devrait bien le comprendre, tentative décontracté raté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Tasaka
.:. Président du cercle d'Hôtes .:.
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 26
† Age Du Perso' : 16 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pas pour l'instant
Chambre/Logement: Chambre n°2
† Relations:

MessageSujet: Re: Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]   Dim 12 Avr - 14:47

La jeune fille sembla distraite de sa lecture à cause du jeune homme mais celui-ci fit comme s'il ne le remarquait pas, cherchant un livre à lire. Elle le salua puis se replongea dans son livre.
Il s'assit à côté d'elle lorsqu'elle lui donna son autorisation et c'est en croisant ses longues jambes qu'il commença à lire.
Ce livre était vraiment intéressant. Le style de Victor était vraiment unique et original. Ce dramaturge utilisait des symboles et il aurait fallu analyser chaque mots de ce livre pour en comprendre le sens caché. Il utilisait des jeux de mots comme ombre/lumière en montrant que Ruy Blas se sent malheureux et se sent comme une espèce de vers de terre amoureux d'une étoile, la Reine baignée dans la lumière.
La pièce était en effet bien un drame comme l'avait pensé Isaac lorsqu'il avait prit ce livre car il y avait des éléments du comique comme les serviteurs qui servent de conseillers ou encore les scènes marrantes comme lorsque Don César revient du bagne en passant par la cheminée et qu'un énorme quiproquo commence mais il y avait tout de même ce côté tragique avec le fait que ce soit une affaire d'état puisque c'était tout de même l'amour de la Reine et que l'héros souffrait le martyre à cause de cet amour interdit.

Oui parce que le livre parlait d'amour. C'était l'histoire d'un valet qui était tombé désespérément amoureux de la Reine. Malheureusement à cause de son statut de valet, il ne pouvait l'approcher alors tous les jours, il rentrait illégalement dans le château pour lui déposer un bouquet de fleurs sur un banc.
Mais un jour, à cause de ce petit manège, il se blessa et alors, il avoua à son meilleur ami, un noble déchu nommé Don César son amour pour la Reine.
Son maître, l'infâme Don Salluste qui passait par là à ce moment-là entendit les révélations de Ruy Blas et décida de se venger de la Reine qui l'avait banni de la cour en déguisant Ruy Blas en Don Salluste, il fit donc disparaître le vrai noble au bagne et déguisa son valet qui ne protesta pas se connaissant pas les plans de son maître et voulant à tout prix rencontrer la Reine.

Lors de leur rencontre, la Reine, pauvre femme esseulée puisque son mari, le Roi, ne s'occupait jamais d'elle et allait toujours en chasse, tomba amoureuse de Ruy Blas mais cet amour était déjà interdit puisqu'elle risquerait de tromper son mari.
Un grand quiproquo se mettait en place et des rebondissements plus gros les uns que les autres se mettaient en place pour finir sur une fin tragique.
Ok, Isaac n'aimait pas les histoires d'amour mais celle-ci était une véritable œuvre littéraire et les mièvreries étaient écrites dans un style d'écriture tellement haut qu'Isaac n'était pas dégoûté. En plus, dans cette histoire, il n'y avait pas de princes charmants puisque tout le monde était en quelques sortes coupable de ce qu'il se passait...
Hop, le voilà qui était complètement partit dans son histoire et il s'était mit à oublier où il était, avec qui et qui il était.
Au bout d'un moment, il entendit une voix qui le fit revenir à la réalité :


- Je connais mon livre par cœur et… je m’appelle Nyû

Eh bien il semblerait que la jeune fille n'ait pas du tout envie de lire son livre et qu'elle préférait plutôt discuter. Sans un soupir malgré sa frustration de devoir arrêter sa lecture si passionnante, Isaac referma son livre et c'est avec un grand sourire qu'il se tourna vers elle et là, il remarqua qu'il ne l'avait pas vraiment regardé jusqu'ici.
La jeune fille ne portait pas de vêtements vraiment banales mais en plus, sa couleur de cheveux ne l'était pas. Elle avait de magnifiques cheveux violets s'accordant à merveille avec des yeux bleus/gris et une peau très blanche. On aurait pu qualifier la dénommée Nyû de jolie fille et c'était effectivement le cas. C'est avec un sourire plus entendu qu'Isaac lui répondit :


«Je me nomme Isaac Tasaka. Je suis honoré de faire votre connaissance et je ne connais pas mon livre par cœur. Vous êtes nouvelle n'est-ce pas ?»

Le jeune homme n'avait jamais vu des cheveux aussi violets depuis son arrivée ici et pourtant, il pouvait bien dire qu'il avait vu pas mal de personnes ici. Alors il en avait déduit qu'elle était nouvelle en espérant ne pas se tromper. Lorsqu'il avait déclaré ne pas connaître son livre par cœur, le jeune homme aux longs cheveux blonds fit un léger clin d'œil malicieux à la jeune fille aux cheveux violets.
Si elle voulait parler, ils parleraient, cela ne le dérangeait pas spécialement et il aurait dû s'y attendre lorsqu'il avait vu de la lumière dans la salle. Au pire...Lorsque ça commencerait à l'ennuyer, si jamais ça l'ennui, il s'en irait dans une pirouette en prétextant une soudaine fatigue ou quelquechose du genre...

_________________
"Un gentleman chassant le renard, c'est de l'infréquentable poursuivant de l'immangeable." Oscar Wilde

Benjiro Yurizan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyû Hakanai
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 23
† Club : Children's
† Age Du Perso' : 16
Date d'inscription : 25/02/2009

Feuille de personnage
Neko's/Maître:
Chambre/Logement: Tu veux me rendre visite ? *v*
† Relations:

MessageSujet: Re: Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]   Lun 13 Avr - 12:55

Je n’ai jamais étais du genre à penser aux conséquences qu’auraient mes actes et mes gestes. J’ai toujours vécus chaque secondes de ma vie selon les idées qui me traversaient lors de ces instants.
C’était la principale cause de ma maladresse et de mon manque de tact. J’ai toujours dis des choses ou des paroles sans penser à la réaction que cela pouvait provoquer chez mes interlocuteurs, au risque de les embêter ou de les blesser. Malheureusement, c’était ainsi, et mon côté enfantin de m’aidera surement pas à changer.
J’avais déjà assez changé durant ma pauvre et courte vie. Rien que de penser pendant quelques secondes à ce qui s’était passé il y a quelques années… Non, c’était insupportable. Revoir son visage toujours rieur et pleins de vie, s’effacer petit à petit, plongé dans cette marre, de ce rouge, si écœurant, si ensanglanté.
Il était mon contraire, et mon meilleur ami, mais il était mort, et m’avait laissée tout seule.
Pendant ces secondes qui s’étaient écoulés à une vitesse ahurissante, tant de souvenirs avaient ressurgit, et je ne voulais plus les revoir, alors je secouais la tête, et devenais encore plus joyeuse, comme toujours, mon semblant d’euphorie. Le fait de me remémorer mes tristes souvenirs me forçait encore plus à adoptait un comportement jovial.

Lorsque je lui avais adressé la paroles, de façon ridiculement-faussement-innocente, dans le genre tiens, je connais le livre par cœur, et si on parlait., je pensais depuis de longues minutes déjà à la façon dont je pouvais engager la conversation et finalement, ne trouvant rien j’ai improvisé, mais comme à mon habitude en me souciant guère de conséquence.
Je n’avais pas pensée au fait que le jeune blond puisse être énervé du fait que je le tire de sa lecture si passionnante. D’ailleurs je n’y pensais pas après non plus, ou alors seulement de longues minutes plus tard. Après ma question, il ferma son bouquin, et me sourit, d’ailleurs il avait un très joli sourire, qui à mon avis donnerait envie de sourire à n’importe qui, si il ne flattait pas cette personne. Je lui rendis son sourire, tandis qu’il me répondait, avec toujours autant de politesse qui m’étais si peu familière :

«Je me nomme Isaac Tasaka. Je suis honoré de faire votre connaissance et je ne connais pas mon livre par cœur. Vous êtes nouvelle n'est-ce pas ?»

Isaac... Ce prénom n'était pas très courant au japon, mais il était très joli. Ça façon de parler correspondait bien à son apparence, tout en classe et avec des manières de gentlemen, toujours dans la politesse. Cela me fit sourire davantage, je n’avais encore jamais rencontré une personne de ce genre, et pourtant, des personnes, j’en avais rencontrée. Il me dit qu’il était honoré de faire ma connaissance, et qu’il ne connaissait pas son livre par cœur, et ces derniers mots s’ensuivirent d’un clan d’œil qui me fit rire et, je ne m’en aperçus même pas, légèrement rougir. Ensuite il me demanda si j’étais nouvelle. En pleins dans le mille. Sois j’avais vraiment une tête de nouvelle, soit c’était moi, qui je dois l’avouer, étais assez originale avec mes cheveux violets.
Ce n’était bien sûr pas ma couleur naturel, mais c’était il y a quelques années, mon meilleur ami trouvait que je ne faisais rien d’amusant et étais trop « coincée », alors il se mit en tête de me teindre les cheveux en une couleur spécial, et opta finalement pour le violet.
Bref, tout en regardant Isaac et en lui souriant je lui répondis:

«  Enchantée Isaac ! Oui je suis nouvelle, ça se voit tant que ça? - ces derniers dites avec une légère moue de panique, histoire de plaisanter - Si tu ne connais pas ton livre par cœur, je peux te laisser le lire tranquillement alors, j'veux pas t'embêter. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Tasaka
.:. Président du cercle d'Hôtes .:.
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 26
† Age Du Perso' : 16 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pas pour l'instant
Chambre/Logement: Chambre n°2
† Relations:

MessageSujet: Re: Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]   Lun 13 Avr - 17:23

La jeune fille semblait amère ou peut-être trop joviale. ça faisait un mélange assez...Comment dire...Spécial.
Isaac ne s'y attarda pas, cela ne le regardait pas. Il n'était pas curieux par rapport à la vie des autres et se fichait des potins ou autre. On pouvait bien dire que les personnes qui n'étaient pas curieuses étaient stupides, il se contentait alors de sourire avec un air doux et se fichait de ça. D'ailleurs...Ce n'était pas parce qu'il ne s'intéressait pas à la vie des autres qu'il n'était pas curieux.
Il était juste curieux de la nature, des études et autres et était loin d'être stupide vu qu'il avait passé toute son enfance enfermé dans une bibliothèque poussiéreuse avec un vieux précepteur babillant des longs discours pendant des heures et des heures.

Le jeune homme blond se souvenait très bien de ces heures d'ennui ou il regardait souvent par la fenêtre en observant son ami qui le narguait. Akihiro était libre, libre comme l'air et n'avait aucune attache mais malheureusement, il était esclave de la faim.
Isaac n'avait jamais connu la faim alors il ne savait pas vraiment ce que c'était mais pourtant, il pouvait bien imaginer la douleur que devait ressentir son ami, c'était pour ça qu'il le faisait entrer chaque soirs en cachette dans la cuisine pour que le vagabond puisse prendre son seul repas de la journée.
C'était ce qui avait séduit Isaac, la liberté de son ami. L'air sauvage et fier qu'il avait dans son regard même si la faim dominait.

Si ça se trouve, maintenant, Akihiro était peut-être détruit par sa faute. Cet être si aspirant de liberté qui se faisait enfermé dans une famille de riche par sa faute, simplement parce qu'il avait osé côtoyer le blond. Il lui en voudrait peut-être...
Une boule se forma dans l'estomac d'Isaac pendant qu'il fixait un point, ses yeux partirent loin, loin de tout pendant un instant après qu'il se présenta et que la jeune fille aux cheveux violets ne le fixe un instant du regard.
Il revint sur Terre au moment où la jeune fille le regarda en souriant avant de répondre :


« Enchantée Isaac ! Oui je suis nouvelle, ça se voit tant que ça? Si tu ne connais pas ton livre par cœur, je peux te laisser le lire tranquillement alors, j'veux pas t'embêter. »

Elle ponctua ses dernières phrases d'une moue de panique absolument adorable et Isaac fit un petit sourire attendrit avant de répondre :

«Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas écrit sur votre front "je suis nouvelle" ou quelquechose du même style, c'est simplement que je ne me rappelle pas avoir déjà vu une pareille couleur dans les environs du pensionnat...»

Le jeune homme aux longs cheveux d'or mit son livre à côté de lui puis il se tourna davantage vers la jeune fille, de façon à être face à elle avant de continuer :

«Et ce n'est pas parce que je ne connais pas mon livre par cœur que le fait de vous parler va me déranger. Votre présence ne me dérange pas du tout, au contraire. Quel âge avez-vous, ma chère Nyû ? Moi j'ai seize ans. »

Il était maintenant tout disposé à discuter pendant la nuit....

_________________
"Un gentleman chassant le renard, c'est de l'infréquentable poursuivant de l'immangeable." Oscar Wilde

Benjiro Yurizan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyû Hakanai
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 23
† Club : Children's
† Age Du Perso' : 16
Date d'inscription : 25/02/2009

Feuille de personnage
Neko's/Maître:
Chambre/Logement: Tu veux me rendre visite ? *v*
† Relations:

MessageSujet: Re: Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]   Lun 13 Avr - 22:57

    «Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas écrit sur votre front "je suis nouvelle" ou quelquechose du même style, c'est simplement que je ne me rappelle pas avoir déjà vu une pareille couleur dans les environs du pensionnat...»

    Tandis que Isaac parlait, par pur reflexe, je passais ma main de mon front à mes cheveux, sans même m’en rendre compte, je riais avec entrain, heureusement que ça n’était pas marqué sur mon front, sinon je me poserais certaine question. ._.
    En ce qui concernait mes cheveux, d’habitude j’aurais tout de suite racontée le pourquoi du comment, de la couleur violette, mais dans mes souvenirs, figurait une personne que je ne souhaitais en aucun cas mentionner, alors exceptionnellement, je m’en abstint, heureusement pour Isaac d’ailleurs car il n’aurait surement pas eut la patience d’écouter l’un de mes nombreux et longs monologues.
    Une autre chose retins mon attention, je remarquais que le jeune homme me vouvoyez, je trouvais ça plus ou moins étrange, car on ne m’avais jamais vouvoyer et encore moins quelqu’un qui semblait de mon âge. Toutefois, mon sourire était toujours là, étiré, et remplacé de temps à autre par un rire. Je n’eus pas le temps de répondre car Isaac continuait à parler, en se tournant complètement vers moi, ce qui signifiait qu’une connaissance mutuel plus approfondit allait surement s’ensuivre :


    «Et ce n'est pas parce que je ne connais pas mon livre par cœur que le fait de vous parler va me déranger. Votre présence ne me dérange pas du tout, au contraire. Quel âge avez-vous, ma chère Nyû ? Moi j'ai seize ans. »

    Décidément ça façon de parler étais étrange, enfin de mon point de vu bien sûre. Ca devait être le fait qu’on ne m’ai jamais parlée aussi poliment. Mais pourtant venant de sa bouche, lorsqu’on le regardais, cela nous paraissait moins étrange, sa façon de parler était aussi parfaite et pur que son visage.
    Il me dit qu’il avait 16 ans, comme moi, pourtant il paraissait et surement était, beaucoup, beaucoup plus mature que moi. Penchant légèrement la tête sur le côté en lui adressant un sourire pleins de bonne humeur je lui dis :

    « Tant mieux alors si ma présence te dérange pas, j’ai plus envie de lire. J’ai également 16 ans et… Tu préfère pas me tutoyez… A moins que tu préfère que je te vouvoie aussi? »

    Je n’y avais pas pensée, alors ça me rendait un peu perplexe, on lisait sur mon visage, un mélange de honte et de réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Tasaka
.:. Président du cercle d'Hôtes .:.
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 26
† Age Du Perso' : 16 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pas pour l'instant
Chambre/Logement: Chambre n°2
† Relations:

MessageSujet: Re: Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]   Mar 14 Avr - 19:43

Après qu'Isaac ait avoué à la jeune fille que sa présence ne le dérangeait absolument pas et qu'il lui donna son âge, Nyû pencha légèrement la tête sur le côté en parlant avec enthousiasme :

« Tant mieux alors si ma présence te dérange pas, j’ai plus envie de lire. J’ai également 16 ans et… Tu préfère pas me tutoyez… A moins que tu préfère que je te vouvoie aussi? »

Elle était vraiment mignonne lorsqu'elle faisait ça et Isaac ne put s'empêcher de sourire aussi, contaminé par sa bonne humeur. Alors elle avait aussi seize ans. La remarque qu'elle fit sur le fait qu'elle n'avait plus envie de lire fit rire le jeune homme aux cheveux d'or.
Elle semblait spontanée comme personne.
Lorsqu'elle eût fini de parler, le jeune homme aux yeux bleus lui répondit avec son même sourire de gentleman avec sa touche habituelle de douceur :


« Nous avons chacun notre éthique et la mienne me dicte de vouvoyer les personnes. Vous pouvez très bien suivre la votre qui vous dit de tutoyer les personnes de votre âge. C'est tout à fait naturel. »

Il avait bien vu la honte et la réflexion sur son visage et la seule personne au monde qu'il tutoyait c'était Akihiro. Mais celui-ci n'était plus là maintenant...
Un silence s'installa et on ne pouvait entendre que le son des aiguilles de l'horloge qui tournaient lentement. Isaac ferma un instant les yeux en les écoutant puis lorsqu'une minute s'écoula, il rouvrit les yeux avec un léger sourire et demanda :


« Vous ne risquez pas d'être fatiguée demain, pour votre rentrée ? »

Il pouvait parler pour lui, mais à la différence de la jeune fille aux cheveux violets, lui n'avait pas sa rentrée le lendemain et c'était tout de même quelquechose d'important alors il ne se permettrait jamais de passer une nuit blanche la veille, au point de prendre des somnifères.
Maintenant qu'il était avec cette jeune fille, en pleine nuit dans une salle de détente, il voulait en savoir davantage sur cette nouvelle, alors il déclara :


« Alors, ma chère Nyû...Parlez-moi un peu de vous, de vos goûts. Par exemple : quelles sont vos passions ? Votre aliment préféré ? Votre couleur préféré ? Votre animal ? Votre saison ? »

C'était déjà un bon début et puis si jamais, un autre silence gênant arrivait, Isaac pourrait encore poser pleins d'autres questions pour essayer de découvrir quel genre de personne était cette Nyû. Elle semblait hors du commun et vraiment originale mais peut-être que ce n'était qu'une façade qui cachait une personne fade ou triste.
Le jeune homme aux yeux bleus voulait découvrir à tout prix qui était la jeune fille...

Il se demandait aussi d'où elle venait et qu'est-ce qu'elle était venu faire sur cette île, Rêverie, car d'après lui, toute personne posant un pied sur cette île avait une raison valable et ne venait pas seulement pour voir des Nekos, lui c'était inconsciemment ou peut-être pas pour retrouver son meilleur ami et seul ami mais d'autres personnes pouvaient peut-être venir par fuite de la réalité ou simplement par soif de découverte.
Le jeune homme aux longs cheveux blonds se demandait dans quelle catégorie était Nyû mais bien sûr, il arrêterait de poser des questions s'il voyait que la jeune fille aux magnifiques yeux bleus/gris en était gênée...

_________________
"Un gentleman chassant le renard, c'est de l'infréquentable poursuivant de l'immangeable." Oscar Wilde

Benjiro Yurizan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyû Hakanai
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 23
† Club : Children's
† Age Du Perso' : 16
Date d'inscription : 25/02/2009

Feuille de personnage
Neko's/Maître:
Chambre/Logement: Tu veux me rendre visite ? *v*
† Relations:

MessageSujet: Re: Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]   Dim 26 Avr - 22:37

    Alors pour lui c'était une éthique. C'était son choix après tout, mais cela sonnait si bizarre, me vouvoyez, moi? Et bien tant pis, j'allais devoir m'y faire, quand à le vouvoyez... Je ne m'y ferais pas. Alors je lui répondis avec une moue désolée - oui je fais souvent des moues, des grimaces, comme une enfant dont la paroles ne suffit pas - :

    - D'accord, mais je suis désolée, je n'arriverais pas à te vouvoyer, d'ailleurs je vais devoir faire des efforts avec les professeurs, avec eux non plus je n'y arrive pas.


    Puis celui-ci enchaina, me demandant si je n'allais pas être fatiguée demain, je ris et dis:

    - Non, demain, comme à mon habitude je serais hyperactive. C'est que j'ai des problèmes de sommeilles alors dans le cas d'une rentrée lorsque je suis trèès impatiente, j'ai encore plus de mal à m'endormir.

    Isaac me posa ensuite une suite de questions, afin de mieux me connaître, tout cela ne me dérangeait pas, au contraire, j'aimais parler de moi, alors je lui répondit avec un grand sourire.

    - Et bien moi... j'aime beaucoup de chose, et n'aime pas très peu de chose. J'aime la vie en général, rire, manger des sucrerie, oui j'aime tout ce qui est sucré. J'aime beaucoup lire, de préférence dans un joli parc et quand il fait beau. J'aime pas la pluie. Par contre j'aime ce qui s'ensuit après la pluie, l'arc-en-ciel, qui possède toutes mes couleurs préférés, vive et jolies.
    Pour ce qui est de mon animal préféré... En fait j'aime tout les animaux, ils sont tous si mignons, mais si je devais choisir je dirais, les félins.. Les chats. Ma saison préférée c'est le printemps, car la neige fond, de jolis fleurs apparaissent et les oiseaux chantent à longueur de journée. Quant à mes passions je joue de la guitare et chantonne un peu quand l'envie me prend. Bon, assez parler de moi sinon je ne vais plus m'arrêter et t'endormir, à toi
    ! Dis-je en riant, intéressée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Tasaka
.:. Président du cercle d'Hôtes .:.
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 26
† Age Du Perso' : 16 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pas pour l'instant
Chambre/Logement: Chambre n°2
† Relations:

MessageSujet: Re: Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]   Dim 26 Avr - 23:25

La jeune fille répondit en faisant une grimace assez rigolote montrant qu'elle était désolée avant qu'elle renchérisse :

- D'accord, mais je suis désolée, je n'arriverais pas à te vouvoyer, d'ailleurs je vais devoir faire des efforts avec les professeurs, avec eux non plus je n'y arrive pas.

Ce n'était pas grave, comme il l'avait dit plus tôt, c'était naturel d'avoir des morales différentes et même que c'était mieux car cela permettait de rencontrer des personnes différentes. Le monde serait bien morne si tout le monde se ressemblait...
C'était avec un léger sourire qu'Isaac demanda à la jeune fille si elle ne risquait pas d'être fatiguée, le lendemain et elle rit avant de répondre :


- Non, demain, comme à mon habitude je serais hyperactive. C'est que j'ai des problèmes de sommeilles alors dans le cas d'une rentrée lorsque je suis trèès impatiente, j'ai encore plus de mal à m'endormir.

Oh ? Une hyperactive ? C'était intéressant...Mais bien sûr, ce devait être lassant de côtoyer une telle personne vingt quatre heures sur vingt quatre. Bien que le Bishonen soit doué d'une patience d'ange.
Oh non, en faites, ce n'était pas spécialement vrai et puis, on pouvait le qualifier de lunatique. C'était...Assez déstabilisant pour les personnes autour de lui car il pouvait être adorable puis se montrer froid et distant en une seconde, mais bon, on s'y habituait et il fallait beaucoup le côtoyer pour s'en rendre compte.

Après que le jeune homme aux longs cheveux d'or lui ait posé des questions sur ses goûts, ses passions et d'autres choses, la jeune fille déclara immédiatement avec un grand sourire :


- Et bien moi... j'aime beaucoup de chose, et n'aime pas très peu de chose. J'aime la vie en général, rire, manger des sucrerie, oui j'aime tout ce qui est sucré. J'aime beaucoup lire, de préférence dans un joli parc et quand il fait beau. J'aime pas la pluie. Par contre j'aime ce qui s'ensuit après la pluie, l'arc-en-ciel, qui possède toutes mes couleurs préférés, vive et jolies.

On pourrait dire que c'est un peu logique...Si on aime beaucoup de choses...Forcément, on déteste peu de choses mais l'étudiant ne dit rien et se contenta d'un petit sourire amusé pendant qu'il l'écoutait faire son discours sur ses goûts pendant qu'elle continuait, toujours lancée :

- Pour ce qui est de mon animal préféré... En fait j'aime tout les animaux, ils sont tous si mignons, mais si je devais choisir je dirais, les félins.. Les chats. Ma saison préférée c'est le printemps, car la neige fond, de jolis fleurs apparaissent et les oiseaux chantent à longueur de journée. Quant à mes passions je joue de la guitare et chantonne un peu quand l'envie me prend. Bon, assez parler de moi sinon je ne vais plus m'arrêter et t'endormir, à toi !

Ses goûts ? Il n'avait jamais eût le droit d'en avoir puisqu'on lui avait toujours tout imposé mais, véritablement...Qu'est-ce qu'il aimait ? Il mit une main sur son menton pendant qu'il réfléchissait à ses goûts puis se lança à son tour en se servant des réponses de la jeune fille aux cheveux violets :

« J'aime aussi lire dans un parc lorsqu'il fait beau. Mais j'aime faire du violon et écouter le bruit de la pluie que je trouve particulièrement agréable, comme une sorte de musique... J'aime la liberté et les arts martiaux... »

Après qu'il eût déclaré son attirance pour la liberté et les arts martiaux, une pointe de mélancolie fit place dans ses yeux puis son habituel sourire reprit place pendant qu'il continuait :

« Je n'ai pas d'aliment préféré car on m'a apprit à tout aimer, ni d'animal préféré. Je crois que je les aime tous au même degré sans vraiment de préférence... Ma couleur préféré est le bleu car c'est la même couleur que celle du ciel si profond et de l'océan si énigmatique. Ma saison préféré c'est l'automne...J'aime toutes ces couleurs chaudes sur les arbres, c'est vraiment magnifique... »

Et c'était aussi parce que c'était en automne qu'il avait fait la connaissance d'Akihiro...Mais ça, il ne l'avouerait à personne...
Après un silence où la mélancolie pointait toujours sur dans la lueur du regard d'Isaac, lui rendant le regard loin de tout et mystérieux, il demanda avec toujours son sourire doux et poli :


« Jouez-vous d'un instrument, mademoiselle Nyû ? »

_________________
"Un gentleman chassant le renard, c'est de l'infréquentable poursuivant de l'immangeable." Oscar Wilde

Benjiro Yurizan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyû Hakanai
Nouveau Rêveur ♣
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 23
† Club : Children's
† Age Du Perso' : 16
Date d'inscription : 25/02/2009

Feuille de personnage
Neko's/Maître:
Chambre/Logement: Tu veux me rendre visite ? *v*
† Relations:

MessageSujet: Re: Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]   Ven 1 Mai - 15:28

    - J'aime aussi lire dans un parc lorsqu'il fait beau. Mais j'aime faire du violon et écouter le bruit de la pluie que je trouve particulièrement agréable, comme une sorte de musique... J'aime la liberté et les arts martiaux... 

    Une certaine mélancolie accompagna les paroles du jeune homme, il semblait d’une maturité hors du commun, et d’une tranquillité bien à lui. Rares étaient les adolescents de son âge qui aimait écouter les bruits de la pluie. Isaac m’intriguait de plus en plus. Il semblait plutôt gentil, assez heureux, pourtant il semblait se remémorer des souvenir qui le rendait mélancolique. Il parlait avec tellement d’assurance et de maturité que je l’écoutais avec grande attention, ne ratant pas un mots, comme une enfant à qui l’on explique quelques chose de très important.

    Je n'ai pas d'aliment préféré car on m'a apprit à tout aimer, ni d'animal préféré. Je crois que je les aime tous au même degré sans vraiment de préférence... Ma couleur préféré est le bleu car c'est la même couleur que celle du ciel si profond et de l'océan si énigmatique. Ma saison préféré c'est l'automne...J'aime toutes ces couleurs chaudes sur les arbres, c'est vraiment magnifique... 



    Ces paroles qu’il prononçait avait une certaine grandeur, poésie. J’étais comme qui dire fascinée. Certes il m’en disait seulement plus sur ces gouts , mais sa façon de le dire était spécial, et cela tournait vers l’admiration dans mon cas. Puis il parla de l’automne, rien qu’à ce mot, ce fut un mon tour d’avoir une pointe de mélancolie dans les yeux. Quant à moi, c’était en automne que mon meilleur ami était mort. Je détestais cette saison. Je me rappelais encore, qu’après l’avoir vu ainsi, sans vie, sur le sol et recouvert de sang, ça avait été plus fort que moi, je m’étais enfuie.
    J’étais arrivée dans le parc central de la ville, qui était déserte, j’avais marchais, en état de choc, et chaque feuilles qui tombaient de son arbre, le quittant, perdant vie, me faisaient repenser à celui que j’avais perdue.
    Mais il fallait que je me ressaisissent, je ne pouvais laisser ma tristesse me submergeais, je ne l’avais jamais laisser m’envahir, même lors de l’incident, et laisser maintenant, tout ça en liberté.. Ce serait trop. Reprenant mon large sourire, je regardais Isaac qui me demanda ensuite si je jouais d’un instrument. Je lui répondis alors:

    - Oui, de la guitare, j’adore ça, c’est vraiment ce que je préfère, lorsqu’on en joue, on oublie tout le reste, et il n’y a plus que la mélodie qui compte, c’est merveilleux. Et toi? D’après ce que tu m’as dis tu fais du violon c’est ça? J’aimerais bien t’entendre jouer moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Tasaka
.:. Président du cercle d'Hôtes .:.
avatar

Masculin Nombre de messages : 123
Age : 26
† Age Du Perso' : 16 ans
† Profession : Etudiant
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Neko's/Maître: Pas pour l'instant
Chambre/Logement: Chambre n°2
† Relations:

MessageSujet: Re: Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]   Ven 1 Mai - 16:20

La jeune fille semblait vraiment intéressée parce que disait Isaac, pourtant cela ne lui semblait pas si extraordinaire, il ne faisait que dire ce qu'il aimait.
Mais il voyait ses grands yeux s'allumer et briller d'un sentiment qu'il ne connaissait que trop bien.

A l'époque, c'était lui qui regardait ainsi Akihiro, le vagabond à l'histoire si triste mais qui souriait toujours. Ce jeune homme qui vivait seul dans la difficulté, dans la rudesse de la rue, sans nourritures et qui respirait la joie de vivre, qui arrivait à y survivre sans problèmes et qui s'intéressait à un être aussi commun qu'Isaac, riche et gâté pourtant si timide et si maladroit à l'époque. Akihiro lui avait apprit à se débrouiller, à avoir confiance en soi et à paraître assuré pour vaincre l'ennemi pendant que de son côté, le blond apprenait les manières de gentleman et donnait également des cours ainsi que de la nourriture à son ami.
Cela aurait pu continuer longtemps et l'étudiant au physique de mannequin aurait pu rester longtemps à apprendre tout cela en même temps mais ses parents avaient découvert son amitié avec ce vulgaire vagabond et, pour eux, c'était inacceptable alors, on les sépara...

Lorsqu'il réussit à se reprendre et qu'il parla de ses goûts, le même regard admiratif restait mais lorsqu'il parla de l'automne, il disparu aussitôt pour faire place à de la mélancolie.
Serait-ce possible que cette jolie jeune fille qui semblait si innocente avait vécu quelquechose de dur, de compliqué, de triste comme lui et que l'automne le lui rappelle ?
C'était vrai que dans un sens, l'automne pouvait signifier la mort puisque toutes les feuilles des arbres tombaient mais Isaac ne trouvait pas ça triste, au contraire.
C'était gracieusement et joliement que les feuilles tapissait la terre. Et puis la mort, ce n'était peut-être pas si triste que ça, non ?
Le jeune homme ne savait pas car il n'avait jamais subit ça mais il s'imaginait bien que ce devait être dur à supporter puisque c'était la séparation avec un être cher...
Imaginer qu'il ne verrait plus Akihiro ne serait pas supportable pour lui. Il n'aurait même pas eu la force de sortir et de sourire et il se serait simplement laissé mourir tout doucement, enfermé dans la pénombre dans sa chambre et ayant complètement perdu goût à la vie. D'ailleurs, cela avait failli lui arriver...

Il changea de sujet, ne voulant pas voir cet air de mélancolie stagner dans les yeux de Nyû et lui demanda si elle jouait d'un instrument. Elle répondit aussitôt en semblant reprendre sa bonne humeur :


- Oui, de la guitare, j’adore ça, c’est vraiment ce que je préfère, lorsqu’on en joue, on oublie tout le reste, et il n’y a plus que la mélodie qui compte, c’est merveilleux. Et toi? D’après ce que tu m’as dis tu fais du violon c’est ça? J’aimerais bien t’entendre jouer moi.

De la guitare ? Ce n'était pas spécialement précis...De la guitare sèche ou élèctrique ? Il pensait qu'à la vue du style de la jeune fille, ce serait plutôt de la sèche mais bon, il ne faut pas vraiment se fier aux apparences alors il décida de rester dans le doute. Il répondit seulement :

-" Mais bien sûr, je vous ferai écouter un morceau de violon, mais en échange, vous me jouerez de la guitare, d'accord ? "

Il y eût un léger silence, puis une question effleura Isaac alors il demanda :

-" Comme vous êtes nouvelle, je me demandais si vous aviez déjà visiter l'île, ses environs et le lycée !? Sinon, je pourrai vous en faire la visite un jour... "

_________________
"Un gentleman chassant le renard, c'est de l'infréquentable poursuivant de l'immangeable." Oscar Wilde

Benjiro Yurizan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit de lecture et de rencontre. [ Isaac ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» 8061 participants recoivent leur certificat de lecture et d’écriture en créole
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Rêverie ♣ :: ☆ Le Palais & Pensionnat [ Intérieur ] :: ☆ La Salle de Détente & Autres. :: ☆ Salle de Détente.-
Sauter vers: